Aude Hinschberger montre la voie au CEP Saint-Benoît

Article paru le 07/10/2020 – Centre Presse (86)

Cette saison, les féminines du CEP Saint-Benoît veulent jouer les premiers rôles en Prénationale. Pour cela, elles pourront s’inspirer de la volonté et de la détermination de leur capitaine Aude Hinschberger. Il est vrai que la native de Metz, âgée de 29 ans, a toujours aimé se lancer des défis comme en témoigne la diversité des sports qu’elle a pratiqués durant son adolescence. « Je suis arrivée à Niort à l’âge de 13 ans quand mon père (Philippe Hinschberger) fut nommé entraîneur des Chamois Niortais. Ado, j’ai fait sports études natation. C’était très exigeant, très formateur. De 13 à 17 ans, j’ai découvert le volley à Sainte-Pezenne. J’ai dû m’arrêter à la suite d’une blessure. Au lycée, je côtoyais les sports études athlétisme. Je me suis tournée vers le 400 mètres haies. J’ai disputé les championnats interrégionaux. Puis, j’ai ressenti le besoin de revenir à un sport collectif, j’ai repris le volley à la fac et à 25 ans j’ai signé au CEP. C’est plus ludique et plus motivant que de s’entraîner toute seule avec cinq degrés dehors », confie-t-elle avec sourire.
Bien lui en a pris, depuis 2016, l’étudiante en ressources humaines a gravi les échelons avec le CEP Saint-Benoît à vitesse grand V. « J’ai connu plusieurs entraîneurs qui m’ont permis de progresser très vite. J’ai joué en ARF pendant un an et demi puis intégré l’équipe qui évoluait en Régionale. Au bout de deux ans, nous sommes montées en Prénationale et je compte bien y jouer le plus longtemps possible. »
Promue capitaine, la réceptionneuse-attaquante prend son nouveau rôle très à coeur. « Je fais partie des cadres. Le groupe est composé de onze joueuses dont neuf sont âgées de moins de 21 ans. On a intégré deux jeunes qui ont évolué en N3 l’an dernier: Angèle Gouet (16 ans) et Elijah Ramaye (18 ans). Mon objectif est de les tirer vers le haut. Nous comptons aussi trois recrues: Charline Beaupeu, Jeanne Haurogné et Noémie Michenot. J’aime fédérer donc ça tombe bien. Cette année, on vise les play-offs. »
En dehors du terrain, cette passionnée de cuisine est très impliquée dans son club. « Je suis dans le comité directeur et secrétaire du club. Tout s’est fait naturellement. J’ai beaucoup d’amis au club et ça me paraissait logique de m’investir. Je m’occupe des licences et du suivi administratif. Nous la jouons là aussi « collectif ». Je suis épaulée par Juliette Cuvillier, Benoît Lagarde, Any et Sophie Bordes. » Samedi prochain, Aude Hinschberger et ses coéquipières tenteront de remporter une troisième victoire consécutive face à Vouillé.
https://www.centre-presse.fr/article-761595-hinschberger-montre-la-voie-au-cep-saint-benoit.html?fbclid=IwAR1s_2RFZ9N3O9Z8t2yZ-853nDJETtfmP-9MctpluzEzqS8nbfTV6HwE_7Y#prettyPhoto

Nouveau départ pour le CEP

Le vendredi 4 septembre 2020 a eu lieu l’Assemblée Générale du Cep Poitiers – Saint-Benoît.

Julie Pascal a été élue nouvelle Présidente du Club.

c

De nouvelles perspectives en vues !

Petit article à découvrir dans La Nouvelle République

https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/commune/saint-benoit/volley-n3f-le-cep-saint-benoit-a-une-nouvelle-presidente?fbclid=IwAR2zLR3IamCp8g_YIMcs_XE2vJdo4_zeqFxgBb0VxnzJ8p3mwjsaWHhU6w0